Bienvenue à Auschwitz (Oświęcim), « la Ville de la paix »


 
  • Welcome !!!
  • Hei
  • Hello
  • Neih hou
  • Goddag
  • Salut
  • Hola
  • Konnichi wa
  • Annyong
  • Gruess dich
  • Goddag
  • Oi
  • Priwiet 
  • Hejsan
  • Ciao
 


Auschwitz (Oświęcim) – ville dont le nom fait frissonner. Tout cela à cause de l’histoire qui a eu lieu il y a 70 ans. Il s’avère pourtant que la ville vit et s’épanouit malgré le souvenir effroyable des temps où les gens ont créé pour les gens un vrai enfer sur terre. Nous vous invitons à visiter la ville qui va vous certainement surprendre. 


Informations de base :

Maire - Janusz Chwierut

Superficie - 30 km²

Hauteur - 230 m. above sea level

Population (2014)

  • Nombre d’habitant - 39 562
  • Densité de population - 1330 pers/km²

Zone de numérotation - (+48) 33

Code postal: 32-600, 32-601, 32-602, 32-603, 32-606, 32-610

Plaque d’immatriculation - KOS



Oświęcim – tourisme

Oświęcim est une ville amicale pour les touristes. Non seulement grâce au transport commun parfaitement développé ou aux hôtels et restaurants, mais également grâce à sa localisation commode, alors il est facile de partir en excursion d’une journée pendant laquelle nous visiterons beaucoup de sites touristiques attractifs qui se trouvent dans cette partie de la Pologne.



Sites touristiques à Auschwitz (Oświęcim)


Auschwitz


Camp d’extermination Auschiwitz I (à Oświęcim) et Auschwitz II - Birkenau à Brzezinka qui se trouve à côté d’Oświęcim. Auschwitz, c’est pas uniquement un témoignage des temps anormaux. Visiter Auschwitz, c’est une expérience qui reste pour toujours dans la mémoire. Vous trouverez plus d’informations en bas de page.


Château gothique

Il a été construit au tournant des XIIème et XIIIème siècles - c’est la meilleure preuve qu’Oświęcim est une vieille ville qui perd beaucoup à cause du stigmate de « ville - camp d’extermination » qui lui est attribué. Le château est en même temps le siège du musée historique et archéologique.


Église de l’Assomption de la Vierge Marie 

(datant de XIVème siècle) - il vaut la peine de mentionner une tour carrée du XIXème siècle qui est très particulière et qui se trouve dans les églises dans la région de Ziemia Oświęcimska et à ses alentours.


Grand-Place


Cette place agréable et rénovée qui se trouve au cœur de la ville permet de sentir l’ambiance du centre urbain galicien du XIXème siècle. La place a été délimitée au Moyen Âge. Aujourd'hui, c’est ici que le cœur de la ville bat. Il vaut la peine de consulter l’offre gastronomique de cet endroit.


Église Marie Auxiliatrice (Kościół Matki Bożej Wspomożenia Wiernych)

C’est une preuve vivante de l’ancienne splendeur de la ville, mais aussi un témoignage de l’histoire mouvementée d’Oświęcim (l’église s’épanouissait et tombait en ruine avec toute la ville).



Musée des Juifs et ancienne synagogue 

Ces bâtiments montrent une petite partie du monde qui existait à Oświęcim avant le déclenchement de la Seconde Guerre mondiale.


Événements cycliques

Vous pouvez passer votre temps libre en participant aux événements organisés chaque année. Ces événements comprennent entre autres :

  • Live Festiwal Oświęcim
  • Demi-finales du Festival du Goût de Petite-Pologne (Małopolski Festiwalu Smaku)
  • Festival de l’Automne d’Oświęcim (Festiwal Jesień Oświęcimska)
  • Semaine de la Culture de Beskides (Tydzień Kultury Beskidzkiej)


Oświęcim – histoire de la ville

Ceux pour lesquels Oświęcim représente uniquement le camp de concentration seront certainement surpris par l’information que le village existait sur ce territoire déjà il y a mille ans. L’histoire de la ville comprend des périodes diverses : temps d’une gloire exceptionnelle, de prospérité et de bien-être, qui alternaient avec des périodes de chute totale.


Première ère de splendeur d’Oświęcim a duré quatre siècles (du XIIIème au XVIIème siècle) et elle était liée au développement du commerce (entre autres du sel). Le château gothique du XIIème siècle et l’église paroissiale du XVIème siècle sont des vestiges de cette période. Pourtant, même l’idylle la plus longue doit avoir sa fin. Oświęcim a vu l’arrivée d'une vague de destruction qui a presque complètement rayé la ville de la mappemonde. Il s’agit entre autres des Suédois qui ont saccagé notre pays au XVIIème siècle.


Deuxième ère de splendeur a été beaucoup plus courte – à partir de la moitié du XIXème siècle jusqu’au déclenchement de la Seconde Guerre mondiale. C’est toujours la localisation de la ville qui a provoqué cette épanouissement. Cette fois, c’est la ligne ferroviaire reliant Cracovie et Vienne qui en était la cause. Mais cette période de gloire a également été suivie par les cataclysmes tels que des incendies et inondations. Et quand on avait l’impression que tout ce qui est mauvais avait déjà atteint cette ville située au bord de Soła - la Seconde Guerre mondiale a éclaté. Les nazis ont décidé d’implanter dans la ville le quartier général de l’enfer sur terre.

La guerre a fini et la vie a commencé à retourner à la normale. De nouveaux quartiers résidentiels et lieux de travail ont été créés. Les premiers groupes de touristes ont commencé à venir dans le camp de concentration pour voir si l’histoire dont ils avaient lu avait vraiment eu lieu.


Numéros de téléphone et adresses importants

Adresse, numéro, sites 

Stanisławy Leszczyńskiej 16 , Oświęcim

+48 338 448 003

Auschwitz-Birkenau


Wysokie Brzegi 4, Oświęcim

999


Wolności 90, 42-625 Ożarowice (Katowice) - 50km

Medweckiego 1, 32-083 Balice (Kraków) - 42km

+48 32 392 72 00

+48 12 295 58 00


Powstańców Śląskich 22, Oświęcim

+ 48 33 843 00 25


Powstańców Śląskich 22, Oświęcim

Stanisławy Leszczyńskiej 11, Oświęcim

+48 33 843 18 17

+48 33 843 15 28


Stanisława Wyspiańskiego 2, Oświęcim

997


Zatorska 2, 32-600 Oświęcim

998



Auschwitz – Birkenau, c’est non seulement le camp de la mort le plus grand, mais aussi un lieu qui peut surprendre par son caractère. Le symbole de terreur et du plus grand génocide du XXème siècle, ce n’est pas uniquement le camp de concentration le plus grand du monde. C’est aussi un avertissement et un lieu où chacun de nous peut participer à une leçon exceptionnelle. Le camp, créé en 1940, allait au début être l’un de nombreux camps de travail allemands. 

 

La volonté d’exterminer les Juifs et d’éliminer tous ceux qui ont été considérés comme ennemis de la nation allemande ont fait que le camp Auschiwitz s’est vite transformé en une énorme usine de la mort. Depuis 1942, alors depuis l’acceptation du plan de l’extermination complète de la population juive jusqu’à la libération, environ 1,5 millions de personnes ont été tuées. Le plan d’extermination comprenait environ 30 nationalités, la majorité des victimes étaient Juives. Aussi, les Tziganes, Polonais, soldats soviétiques et Allemands qui critiquaient ouvertement la politique des nazis ont été envoyés dans ce camp. 

Le musée ouvert ici après la guerre rappelle les personnes qui ont été gazées dans les chambres ou fusillées devant le mur de la mort. Il rappelle ceux qui mouraient à cause de la fatigue et de la faim. Ce musée est l’un des Monuments du Martyre les plus éloquents du monde. Il se compose de deux camps : Auschwitz et Birkenau éloigné d’environ 4 km. Le premier a été préservé dans l’état presque intact, il se caractérise par les baraques en maçonnerie en brique brute. Le camp Birkenau, un peu détruit, peut par contre surprendre par le silence, le calme et la verdure. Dans cet entourage, les restes du four crématoire et des baraques en bois se présentent d’une façon exceptionnelle.

L’objet de l’intérêt principal dans cette partie du camp, c’est la rampe ferroviaire où la sélection des prisonniers a été faite. Le monument situé au milieu du camp Birkenau rappelle ceux qui ont été dirigés directement vers le four crématoire et ceux qui sont morts après quelques semaines de travail au-delà des limites et de faim.

Il comprend non seulement des blocs, baraques et autres bâtiments authentiques. Ce qui est le plus impressionnant, ce sont des objets appartenant aux prisonniers :

 
  • chaussures
  • valises
  • casseroles
  • prothèses
  • lunettes
  • brosses
  • peignes
  • ustensiles et beaucoup d’autres.

Leur banalité avec leur grande quantité parlent plus fort que les photos drastiques de cette période-là. Évidemment, il vaut la peine de souligner que la visite dans les lieux où demeuraient les prisonniers est également choquante. Le mur de la mort, les restes des fours crématoires, la cellule de la mort de saint Maximilien Kolbe, les inscriptions laissées par les prisonniers sur les murs - il ne faut pas beaucoup d'imagination pour sentir le caractère tragique de la situation dans laquelle se trouvaient les personnes envoyées dans les camps de concentration.

En outre, les objets tels que des boîtes utilisées de Zyklon B - gaz employé dans les chambres à gaz - ou des bâtons et des fouets servant à battre des prisonniers sont un témoignage tangible de la cruauté des tortionnaires.

Les camps, moroses et en même temps précieux du point de vue historique, sont des sites importants sur la liste UNESCO. Pendant une excursion à Oświęcim et dans le camp Auschwitz-Birkenau, chacun d’entre nous peut mieux comprendre les questions liées à la Shoah et à la Seconde Guerre mondiale. Nous pouvons voir également les conséquences provoquées par la haine humaine et l’idéologie nationaliste.


La visite dans le musée est pour beaucoup de touristes un événement qu'on ne peut pas effacer de la mémoire. Ce que nous trouvons sur place accable énormément et donne l’impression que nous vivons dans un cauchemar irréel qui, malheureusement, a eu lieu...

La musée est visité chaque année par plus d’un million de personnes venant d’une centaine de pays.

Le musée se trouve dans la rue : Oświęcim, Więźniów Oświęcimia 20. 


Soutien pour l'hébergement du site

données pour le virement

numéro de compte bancaire: PL80102048700000550200397315

BIC (Swift): BPKOPLPW


nom: Dawid Podgorski

ville: Wolin 72-510